Dans le cadre des commémorations de la Première Guerre mondiale, la Médiathèque départementale a construit un programme d’actions culturelles de 2014 à 2018, suivant la chronologie de la Grande guerre, avec quatre résidences d’auteurs.

Une soirée de restitution autour du documentaire réalisé par la MDO  « Se souvenir de la guerre pour écrire et dessiner la paix » a été organisé le vendredi 16 novembre dernier à Rethondes.

Retour sur cette soirée...

   

 

 

 

 

Pour retracer ce projet de résidences d'auteur, un film documentaire « Se souvenir de la guerre pour écrire et dessiner la paix » a été réalisé de mars à juin 2018 pour recueillir la parole des auteurs, des bibliothécaires et du public. Ce film a pour vocation de faire partager leur expérience et de collecter leur témoignage. 

Pour commémorer cette date anniversaire, la Médiathèque départementale a propose une soirée dédiée le vendredi 16 novembre  à Rethondes.

 

 

       >> Le programme 

La soirée s'est déroulée autour de quelques temps forts :

     - Lecture à voix haute de Fred Egginton
    - Projection du web documentaire  « Se souvenir de la guerre pour écrire et dessiner la paix »
    - Jean-David Morvan et Richard Yen alias Scie-Tronc, 2 auteurs de l’ouvrage collectif de bande dessinée « Traces de la Grande Guerre » publié par les éditions de la Gouttière sont venus présenter cette nouvelle bande-dessinée en présence de Pascal Mériaux, directeur de la maison d’édition régionale.
   - Echange avec la salle

 

      >> Retour sur la soirée

La MDO er la bibliothèque de Rethondes ont accueilli plus de 60 personnes : bibliothèques et participants des résidences. Une belle soirée pour se souvenir de ces 4 années de Résidences d'auteur.

Découvrez en images la soirée

 

P10202152
P10202122
P10201952
P10201932
P10201992
P10202202

 

Couv 346704

Zoom sur "Traces de la Grande Guerre"

Dans "Traces de la Grande Guerre," 38 auteurs du monde entier, formant parfois des duos inédits, abordent ce qu'il reste du conflit dans nos esprits, nos politiques, notre science, nos paysages, nos peurs, etc.
Résolument tournée vers le présent et l'avenir, chaque histoire propose un angle personnel, graphiquement et thématiquement.

 

 

 

 

 

soireerestitutionFocus sur le webdocumentaire

Trois auteurs de bande dessinée et un auteur de polar historique ainsi que 24 bibliothèques de l’Oise * ont participé à ce projet qui a mobilisé près de 1600 personnes, élèves du primaire, collégiens, grand public et détenus des Centres pénitentiaires de Beauvais et Liancourt. Ce fut l’occasion d’aborder la guerre par le prisme de l’écriture et du dessin.

 

 

 

 

 

 

 

* Les bibliothèques participantes : ATTICHY, BAILLEVAL, BEAUVAIS, BELLE-EGLISE, BURY, CHIRY-OURSCAMP, CLERMONT, CREVECOEUR-LE-GRAND, CUISE-LA-MOTTE, DIEUDONNE, FEUQUIERES, GUISCARD, PLESSIS-BELLEVILLE, MONTAGNY-EN-VEXIN, RANTIGNY, RETHONDES, SAINT-MARTIN-LONGUEAU, SAINT-MAXIMIN, SAINTE-GENEVIEVE, THOUROTTE, TRACY-LE-MONT, TROSLY-BREUIL, VERBERIE, VILLENEUVE-LES-SABLONS

     

     >> Mais aussi ... Cent ans plus tard les bibliothèques se souviennent ...

Occupé de septembre 1914 à mars 1917, le département de l’Oise a été le théâtre de misères, d’occupation, de bombardements et d’affrontements terribles qui barrèrent toujours la route de la Capitale aux occupants allemands durant la Grande Guerre.

À onze heures, le onzième jour du onzième mois de l’année 1918, les cloches du village de Rethondes, au coeur de la forêt domaniale de Compiègne, annoncent au monde entier la fin des hostilités. L’Oise est désormais la terre de l’armistice et devient ainsi le premier département à redevenir français.

De Noyon à Breteuil, en passant par Plailly et Compiègne, découvrez un programme riche et varié dans plus de vingt bibliothèques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.