Un cycle de 3 matinées de formations gratuites autour des techniques du cinéma à destination des animateurs, des médiateurs et de toute personne en lien avec des publics jeunes intéressés par ces questions, a été donné à l'Asca en mars dernier.

Cette opération est en lien avec le dispositif d'éducation à l'image "Passeurs d’images" et en collaboration avec l’Acap - Pôle régional image.

 

 

Parmi les choix proposés, voici un focus sur la formation intitulée "Faire un film avec un téléphone portable" qui a été donnée au cinéma Agnès Varda de Beauvais et à laquelle notre collègue, Tina Tafer, a assisté.

A travers des exercices de prises de vue, de tourné-monté et de montage, les participants de cet atelier ont découvert comment le téléphone portable peut devenir un objet de création.

L'intervenant et réalisateur Olivier Lallart a également montré aux participants comment créer des effets spéciaux grâce à des effets d'optiques mais aussi des astuces liées aux possibilités techniques des smartphones.

 

>> Quel est l'intérêt de cet atelier pour les médiathèques ?

Les médiathèques pourraient s'emparer de cette idée pour organiser des animations autour de l'image et du cinéma pour les adolescents, public généralement difficile à capter par les bibliothècaires. Cela permettrait aux jeunes d'appréhender de manières différentes leurs smartphones.

Si vous souhaitez plus de renseignements, contactez Tina !

Vous devez vous connecter pour proposer un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.