La Médiathèque départementale vous donne rendez-vous avec une nouvelle rubrique « Voyage en série ».

En 12 thématiques, découvrez les séries incontournables de ces 10 dernières années à travers une sélection de séries emblématiques à ne pas manquer !

 

object(stdClass)#2257 (16) {
  ["image_intro"]=>
  string(48) "images/stories/voyages-en/series/vinyl_titre.jpg"
  ["float_intro"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["float_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_caption"]=>
  string(0) ""
  ["text_no_couv"]=>
  string(0) ""
  ["image_couverture"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_caption"]=>
  string(0) ""
}

Festive, triste, engagée, ou simplement divertissante, la musique rythme inlassablement nos existences et met en lumière nos émotions les plus profondément enfouies. Rien d’étonnant donc, à ce qu’on la retrouve assez rapidement dans l’histoire de l’humanité. Pas un milieu, pas un pays, pas une ville, qui ne soit touché par son influence. Aussi accessible que complexe, la musique a tôt fait de se diversifier au cours de sa longue histoire pour constituer une série de codes et pratiques qui lui est propre. Il est donc logique que ce phénomène de société devienne un produit fictionnel.

object(stdClass)#2260 (16) {
  ["image_intro"]=>
  string(41) "images/stories/voyages-en/serie_intro.jpg"
  ["float_intro"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext"]=>
  string(41) "images/stories/voyages-en/serie_intro.jpg"
  ["float_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_caption"]=>
  string(0) ""
  ["text_no_couv"]=>
  string(0) ""
  ["image_couverture"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow"]=>
  string(62) "images/stories/voyages-en/Signature_mail_-_Voyage_en_serie.jpg"
  ["image_slideshow_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel"]=>
  string(69) "images/stories/voyages-en/series/Signature_mail_-_Voyage_en_serie.jpg"
  ["image_carrousel_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_caption"]=>
  string(0) ""
}

Pourquoi une rubrique dédiée aux séries TV ?

La Médiathèque départementale vous donne rendez-vous avec une nouvelle rubrique « Voyage en série ».

En 12 thématiques, découvrez les séries incontournables de ces 10 dernières années. Chaque thématique vous proposera une sélection de séries emblématiques à ne pas manquer !

object(stdClass)#2263 (16) {
  ["image_intro"]=>
  string(50) "images/stories/voyages-en/series/vikings_rollo.jpg"
  ["float_intro"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["float_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_caption"]=>
  string(0) ""
  ["text_no_couv"]=>
  string(0) ""
  ["image_couverture"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_caption"]=>
  string(0) ""
}

L’importance des costumes dans les séries

Malgré un budget plus restreint, les costumes des séries télévisées n’ont rien à envier aux créations cultes du cinéma. Les plus grosses productions (telles que HBO avec Game of Thrones) s’appuient sur une équipe d’une centaine de personnes pour la création des costumes : costumiers, couturiers, brodeurs, coiffeurs, etc.
Le but étant d’apporter une imagerie assez forte et cohérente pour que le spectateur identifie rapidement un personnage.

object(stdClass)#2266 (16) {
  ["image_intro"]=>
  string(47) "images/stories/voyages-en/series/superheros.jpg"
  ["float_intro"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["float_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_caption"]=>
  string(0) ""
  ["text_no_couv"]=>
  string(0) ""
  ["image_couverture"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_caption"]=>
  string(0) ""
}

Héritiers directs des figures de la mythologie grecque et des personnages emblématiques du roman feuilleton, les supers héros modernes se sont durablement imposés dans la culture populaire. Dotés de pouvoirs et de capacités hors du commun, affublés de costumes distincts et bénéficiant généralement d’une identité secrète, ces justiciers d’un genre nouveau voient le jour dans l’Amérique des années 30. D’abord via la bande dessinée (dit« Comics » Outre-Atlantique), qui donne naissance en 1938 au premier super héros moderne : Superman. Les vannes étant ouvertes, une flopée de super-héros apparaît. Rapidement, leurs péripéties sont déclinées dans des expressions artistiques aussi diverses que des feuilletons radiophoniques, des sérials, des dessins animés et enfin des séries télévisées.

object(stdClass)#2269 (16) {
  ["image_intro"]=>
  string(42) "images/stories/voyages-en/series/peaky.jpg"
  ["float_intro"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["float_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_caption"]=>
  string(0) ""
  ["text_no_couv"]=>
  string(0) ""
  ["image_couverture"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_caption"]=>
  string(0) ""
}

Si la civilisation a toujours compté des sociétés criminelles en son sein, la naissance de la plupart des syndicats du crime contemporains semble remonter au 17e siècle. Basant d’abord leurs activités sur le contrôle des jeux et de la prostitution, ces structures crapuleuses ont eu le temps de se diversifier et ont largement profité de l’ère industrielle pour prospérer. Si bien qu’au courant du 20e siècle, leur puissance et leur influence semblent incontrôlables. Présents dans tous les continents, hermétiques et secrets, obéissant à des valeurs et des règles leur étant propres, organisés de façon entrepreneuriale, ces groupes constituent de véritables états au sein des états. Ils sont à la fois objet de répulsion et de fascination.

object(stdClass)#2272 (16) {
  ["image_intro"]=>
  string(40) "images/stories/voyages-en/series/url.jpg"
  ["float_intro"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["float_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_caption"]=>
  string(0) ""
  ["text_no_couv"]=>
  string(0) ""
  ["image_couverture"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_caption"]=>
  string(0) ""
}

Née sous l’ère industrielle, la police moderne se voit très rapidement devenir l’apanage de la culture populaire. Ainsi naît le « Genre policier » ou « Polar », courant initialement littéraire bénéficiant d’une longévité, d’un succès, et d’une diversité de production non démentie. Des romans feuilletons à la radio, en passant par le cinéma et les séries télévisées, ce genre a connu plusieurs transformations majeures. Toutes sont liées aux évolutions des institutions policières et criminelles, et plus généralement à celles de la société. Ainsi si certains aiment le policier par goût de l’élucidation ou celui de voir la justice triompher, d’autres l’apprécieront pour son intérêt sociologique et l’ambiguïté morale des personnages.

object(stdClass)#2275 (16) {
  ["image_intro"]=>
  string(54) "images/stories/voyages-en/series/servante_ecarlate.jpg"
  ["float_intro"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["float_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_caption"]=>
  string(0) ""
  ["text_no_couv"]=>
  string(0) ""
  ["image_couverture"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_caption"]=>
  string(0) ""
}

Versant sombre de l’utopie, la dystopie a le vent en poupe dans le monde des séries, notamment grâce au succès récent de la série La servante écarlate.

object(stdClass)#2278 (16) {
  ["image_intro"]=>
  string(52) "images/stories/voyages-en/series/westworld-titre.jpg"
  ["float_intro"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["float_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_caption"]=>
  string(0) ""
  ["text_no_couv"]=>
  string(0) ""
  ["image_couverture"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_carrousel_caption"]=>
  string(0) ""
}

Définir ce qu’est la science-fiction est un exercice périlleux, tant ce genre initialement littéraire s’avère aussi vaste, complexe et diversifié, que les univers lointains décrits par ses auteurs. On peut néanmoins affirmer que la science-fiction aime à se présenter en alternative (effrayante ou radieuse) de notre contemporanéité, ou proposer des récits se déroulant dans des mondes et époques, nous étant parfaitement inconnus. La critique sociale et l’interrogation de la notion d’humanité sont des thèmes récurrents.

object(stdClass)#2281 (13) {
  ["image_intro"]=>
  string(39) "images/stories/voyages-en/series/oz.jpg"
  ["float_intro"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["float_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_caption"]=>
  string(0) ""
  ["text_no_couv"]=>
  string(0) ""
  ["image_couverture"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_caption"]=>
  string(0) ""
}

« Allez en prison, franchissez la case canapé, ne touchez pas votre télé ! »
Si le cinéma se passionne depuis toujours pour l'univers carcéral, les séries télé n'ont jamais été en reste. Il existe en effet beaucoup de séries qui se déroulent en prison, décrivant le quotidien des détenus et du personnel. Le tout étant d’arriver à se renouveler à chaque nouvelle saison !

object(stdClass)#2284 (13) {
  ["image_intro"]=>
  string(77) "images/stories/voyages-en/series/Breaking-Bad-final-season-e1488893056201.jpg"
  ["float_intro"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_intro_caption"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["float_fulltext"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_fulltext_caption"]=>
  string(0) ""
  ["text_no_couv"]=>
  string(0) ""
  ["image_couverture"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_alt"]=>
  string(0) ""
  ["image_slideshow_caption"]=>
  string(0) ""
}

Dieu et Diable, Yin et Yang, ombre et lumière, bien et mal. Autant de représentations symboliques de la dualité de l’homme, sur lesquelles ont été fondés nos repères moraux, nos lois, et nos modèles. Pour ce qui est des modèles, la propension de l’homme à aduler ou à détester certaines figures (réelles ou fictives) remonte à très loin. Ainsi en Grèce antique, nombre de cités légitiment leur création par les actions d’un héros mythique. Satisfaisant toutes les qualités morales et physiques possibles, l’archétype du héros va pulluler dans la littérature et les folklores divers. Le 17e siècle sonnera la remise en cause de ce modèle, notamment avec la publication du Don Quichotte de Miguel de Cervantès...
Un exemple intéressant, car il nous permet d’affirmer que le anti-héros n’est pas toujours méchant. Il ne répond simplement pas aux critères attendus et il est, en ce sens, plus proche de nous.