L'histoire

Lorsque l’écossaise Mary Mc Kenzie débarque en Chine pour y épouser l’attaché militaire britannique Richard Collinsgsworth, elle a vingt ans. C’est toute une existence de convenance qui s’offre à elle : mettre au monde des enfants, s’intégrer au vase clos des occupants étrangers, briller dans les réceptions des ambassades et surtout, rester à sa place d’épouse dotée et dévouée. Ce qu’elle confie à son journal et dans des lettres à sa mère est tout autre. Mary est curieuse d’une société aux antipodes de celle où elle a été éduquée. Au risque de choquer, elle fait fi des règles. Sa liaison avec un officier japonais scellera irrémédiablement son destin de façon tragique, la mettant au ban des deux cultures, autant l’orientale que l’européenne. Elle révélera une grande force de caractère à tenir, vaille que vaille et sans bling-bling, malgré les aléas d’une vie de grande solitude très éloignée de celle qui aurait dû être la sienne.

L'avis de la MDO

Ce roman historique, publié pour la première fois en 1977 est d’une très grande qualité. Il a été écrit par un contemporain de l’époque : Oswald Wynd, né à Tokyo en 1913, vécut au Japon jusqu’à l’âge de vingt ans.
A mettre entre toutes les mains, même les masculines !

DF 6341

Dominique Faber

[Une ]odeur de gingembre

Tous les exemplaires sont localisés dans des bibliothèques du réseau Au moins un exemplaire en rayon à la MDO
Ajouter à une liste
Réserver

Une odeur de gingembre

Tous les exemplaires sont localisés dans des bibliothèques du réseau Au moins un exemplaire en rayon à la MDO

Vous devez vous connecter pour proposer un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.