L'histoire

En une seule prise de position, l’écrivain Liao Yiwu perdit tout : Sa famille, ses amis, sa possibilité d’écrire, ses droits, ses espoirs, et sa liberté. En 1990 cette star montante de la littérature chinoise s’attira le courroux du régime, en critiquant ouvertement le massacre perpétré lors de la répression du printemps de Pékin. De là, il connut quatre longues années d’emprisonnement, dans un système carcéral où la torture se dispute à l’arbitraire, et où les droits de l’homme sont synonymes de blague.

L'avis de la MDO

Une grande autobiographie à la fois crue, dérangeante, drôle, et instructive. Sans concession, lucide, ne versant pas dans le misérabilisme, et maniant superbement la plume, Liao Yiwu dispute le pavé avec les grands maîtres de la littérature carcérale.

JF 7697

Jean Frelaut

Dans l'empire des ténèbres

Tous les exemplaires sont localisés dans des bibliothèques du réseau Au moins un exemplaire en rayon à la MDO
Ajouter à une liste
Réserver

 

Vous devez vous connecter pour proposer un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.