La bande-son

Voici le disque solo de Lou Reed qui a bénéficié des meilleures ventes, et du plus de notoriété. C’est l’album des grands tubes (Perfect day, Walk on the wild side), et l’œuvre qui aura définitivement installé la légende de son auteur, en poète maudit du New-York décadent. Paradoxalement, Lou Reed détestait "Transformer", dont il pensait que l’âme avait été travestie par David Bowie, alors producteur du disque.

L'avis de la MDO

Demeure un album culte, assez sensuel, et témoin privilégié d’une époque révolue

 

JF 7697

Jean Frelaut

Transformer

Tous les exemplaires sont localisés dans des bibliothèques du réseau Au moins un exemplaire en rayon à la MDO
Ajouter à une liste
Réserver

Vous devez vous connecter pour proposer un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.