La bande-son

En 1617, Antoine Boesset devient « Maître de Musique de la Reyne », sous Louis XIII. C’est un brillant compositeur, en avance sur le baroque de son temps, jouant avec la polyphonie d’avant, les tutti mis en scène comme pour « Je meurs sans mourir » (youtube) et les duos très beaux de « Nos esprits libres et contents » (youtube).

L'avis de la MDO

Laissez-vous mourir sans mourir puisqu’Antoine vous le fait chanter si bien !

 

MVR 5265

Marie-Virginie Rouberol

Je meurs sans mourir

Tous les exemplaires sont localisés dans des bibliothèques du réseau Au moins un exemplaire en rayon à la MDO
Ajouter à une liste
Réserver

Vous devez vous connecter pour proposer un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.