L'avantage du prêt à emporter en bibliothèque est qu'il est facile à mettre en place.

Le prêt à emporter doit être pensé comme une phase temporaire en attendant la réouverture au public dans de bonnes conditions sanitaires.

 

 

 

1. Aménagement de la bibliothèque

La bibliothèque doit être aménagée pour créer un petit espace d’accueil. Le public ne peut pas accéder à toute la bibliothèque mais juste à une petite zone où il pourra rendre ses livres et prendre ses sacs de réservations. Des zones pour le stockage des retours (car mise en quarantaine) devront également être organisées. 

 

2. Organisation de l'accueil

Un seul agent est nécessaire pour le fonctionnement. Il va chercher les sacs de réservations et les pose sur la table de prêt. Les documents ont été bipés avant, donc aucune opération informatique n’est nécessaire. Le lecteur vient les chercher avec ou sans rendez-vous. Dans ce second cas, veiller à faire respecter les consignes de distanciation sociale dans la file d'attente. Pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer, mettre en place un portage à domicile.


3. Les retours

Ils ne seront pas traités en direct. Ils devront être déposés sur une table, dans une caisse ou sur un chariot dès l’entrée dans la bibliothèque. Ils ne sont pas passés en retour dans le logiciel. A l’issue de la permanence, ils sont stockés dans un espace dédié et mis en quarantaine pendant 10 jours. À l’issue de ce délai, ils pourront être passés en retour et rangés. 


4. Les réservations

Elles peuvent se faire directement sur le portail de la bibliothèque, mais également par mail voire par téléphone (sur des créneaux horaires définis). 

 

5. Paramétrages dans le logiciel

Comme les retours seront faits plusieurs jours plus tard,il faudra augmenter les quotas et la durée de prêt. Il peut être également nécessaire de faire des paramétrages pour rendre possible la réservation des documents en rayon (demander à la maintenance si besoin). 

 

6. Ne pas oublier

  • Des lingettes imprégnées de solution alcoolique ou un spray de même type pour décontaminer les surfaces.
  • Des sacs (en papier de préférence pour éviter la stagnation du virus) pour mettre les documents réservés.
  • Des masques pour les agents.
  • Une barrière de sécurité en plexiglas à la table de prêt.
  • Du gel hydroalcoolique pour un lavage régulier des mains.

Pour toute question ou conseil, votre équipe réseau est disponible, n'hésitez pas à la contacter. 

Pour plus de renseignements concernant la communication autour du drive, consultez cet article.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.