FACILITER LA LECTURE POUR TOUS !

La lecture n’est pas un acte facile pour tous. Les empêchements sont divers et concernent donc une partie non négligeable de personnes : problèmes dans la technique de lecture, manque de pratique familiale, assimilation de la lecture à des échecs scolaires...

Il est donc important de proposer d’autres chemins vers la lecture en bibliothèque.

 

     

     >> Un livre Facile à lire : c'est quoi ? 

Un livre "Facile à lire" s'identifie par des critères précis et objectifs en rapport avec :

     - sa forme :
           - un texte court,
           - une police assez grande sans empâtements,
           - des chapitres courts,
           - une mise en page aérée avec de nombreux paragraphes,
           - des phrases courtes avec un vocabulaire simple,
           - des illustrations...

     - son contenu :
           - un récit de qualité,
           - un récit simple mais pas simpliste,
           - au sujet valorisant où l'on peut se reconnaître, sans à priori sur le thème abordé à partir du moment où cela répond aux centres d'intérêt des personnes concernées.

Catégories des livres faciles à lire :
     - romans                     - contes
     - albums                     - BD
     - biographies             - histoires vécues
     - récits de vie            - roman-photos
     - livres d'art, d'artiste, de poésie, beaux livres,
     - documentaires et revues accessibles à tous... 

pdfTéléchargez le Livret du kit « Facile à lire »  

 

     >> Un livre Facile à lire : c'est pour quel public ? 

L’offre de lecture « facile à lire » s’inscrit pleinement dans le domaine de lutte contre l’illettrisme. Elle s’adresse en priorité aux adultes avec différents profils : 

- ceux en situation d’illettrisme qui n’ont jamais vraiment maitrisé l’apprentissage de la lecture ou qui ont désappris à lire
- ceux qui ne se sentent pas à l’aise dans une bibliothèque
- ceux en situation d’empêchement ou de handicap
- ceux qui cherchent des lectures « faciles » qu'ils soient pressés ou fatigués.

Cela n’empêche pas de sensibiliser d’autres publics à la lecture "facile à lire" comme le public adolescent ou allophone (personne qui, dans un territoire donné, a pour langue première une autre langue que la ou les langues officielles, et qui réside habituellement dans ce territoire).

 

     >> Vers des espaces « Facile à lire » dans les bibliothèques de l'Oise : la démarche de la MDO

La MDO souhaite impulser cette démarche dans l'Oise et proposera aux bibliothèques qui souhaitent mettre en place ce projet de bénéficier d'une sélection "Facile à Lire" et d'un mobilier adapté pour tester ce dispostif dans leur bibliothèque avant de créer leur propre espace.

En savoir plus

Consulter la Charte "Facile à Lire" du Ministère de la Culture

Vous devez vous connecter pour proposer un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.