Un espace où "c'est facile à lire" c'est un espace attrayant, ouvert à tous, bien visible dès l'entrée dans la bibliothèque proposant des livres "plus faciles à lire" présentés de face  à ceux qui ne lisent pas ou peu, ou en difficulté avec la lecture.

La mise en place d'un espace "Facile à lire" dans votre médiathèque est le fruit d'une réflexion menée sur vos publics éloignés de la lecture. Il ne s'agit pas de mettre en avant des livres dits "détente" ou autres "feel good books".
Il s'agira de mettre en avant une sélection de livres répondant à un ensemble de règles simples.

    

     >> Comment identifier un espace "Facile à lire"?

Un espace "Facile à lire"  c’est :

     - un espace identifié, pour tous les publics, en particulier les personnes en difficulté avec la lecture, qui présentent une sélection d’ouvrages « faciles à lire »,
     - des ouvrages présentés de face,
     - de la médiation et un accompagnement partenarial, afin de faire venir des personnes qui ne viennent pas à priori à la bibliothèque. 

Ces espaces doivent être visibles, colorés et attractifs, pour le public afin qu'ils puissent les identifier et se les approprier.

Cette démarche s'accompagne de médiations et de la mise en place de partenariats locaux avec des associations d'insertion, d'aide sociale, de lutte contre l'illettrisme, des organismes de formation aux savoirs de base, des travailleurs sociaux, des chantiers d'insertion, des maisons de quartier...

Créer des contacts avec ces partenaires, accueillir sur place, organiser un temps de lecture à voix haute, proposer des moments conviviaux,  conseiller des livres faciles à lire, tout cela se fait dans la durée et suscite des interrogations sur les pratiques en terme d'achat de documents et d'aménagement.

Proposer un espace "Facile à lire" dans sa bibliothèque avec la MDO

Consultez le guide "Quels espaces? Quels mobiliers?"

 

        >> La demande de labellisation

logo fal horizontalL'espace "Facile à Lire" installé dans votre bibliothèque peut être accompagné d'une demande de labellisation.
Le logo « Facile à lire » est destiné à être utilisé sur les supports de communication et à identifier les espaces de lectures « Facile à lire » au sein des bibliothèques et des lieux de médiation.

Afin de faciliter le déploiement du « Facile à lire » sur tout le territoire, le ministère de la Culture a acquis les droits de ce logo et le met gracieusement à la disposition des collectivités et des associations qui souhaitent identifier un espace et des collections correspondant à la démarche « Facile à lire ».

Pour demander la labellisation, vous pouvez remplir le formulaire https://www.culture.gouv.fr/Sites-thematiques/Livre-et-Lecture/Bibliotheques/Facile-a-lire 

 

     >> Des aides de financement

La commission "publics empêchés" du CNL peut être une source de financement pour des projets Facile à Lire, notamment pour financer des acquisitions.

Présentation de l'aidehttps://www.centrenationaldulivre.fr/fr/bibliothecaire/aides_aux_bibliotheques_et_a_la_diffusion/r-glement-des-aides 

pdfTéléchargez le guide pratique "Comment monter un projet Facile à Lire"2.34 Mo

 

     >> Les livres "Facile à Lire"

L’offre de lecture « Facile à lire » est issue d’une sélection réalisée par les bibliothécaires sur des critères d’accessibilité et de lisibilité dans la production éditoriale courante. Elle fait l’objet d’une valorisation et d’un accompagnement auprès des publics en fragilité linguistique : personnes en situation d’illettrisme, de français langue étrangère ou d’alphabétisation, situation d’empêchement ou de handicap, etc. 

En savoir plus sur les critères du Facile à Lire 

Découvrez les sélections "Facile à Lire" de la MDO

 

     >> Quelques exemples d'espaces "Facile à lire"

 

falbratagne
fal3
falbretagne
fal

 

     >> L'origine du concept en quelques mots

Il s’agit d’une démarche au départ conçue et développée avec et par les personnes handicapées intellectuelles, qui vise à promouvoir un ensemble de règles pour faciliter la compréhension de la communication écrite et audio-visuelle. Surtout, fidèle au principe du « Jamais rien pour nous sans nous », cette démarche pose la condition d’élaborer les documents en « Facile à lire » avec la participation effective de personnes handicapées formées à la méthodologie d’évaluation.

« Facile à lire » est un concept qui vient à l’origine des pays du nord de l’Europe et du Canada où il est très bien installé :

Les "Easy to read squares" sont des espaces bien identifiés à l’intérieur de la bibliothèque et pourvus d’un mobilier adapté (livres en facing, pas de cote...), des collections choisies de livres et autres documents accessibles à des publics en difficulté avec la lecture.
Le concept « Easy to read square » :
     - Un mobilier repérable
     - Des livres présentés de face,
     - Des livres de fiction identifiés par thèmes (animaux, amitié, amour...)
     - Une collection de livres et autre documents choisis : faciles à lire, livres audio, magazines...