Près de cinquante ans après leur séparation, l’influence des Beatles reste vivace. L’histoire singulière des Fab Four, leur génie créatif, leur charisme, ainsi que la qualité et la diversité de leur œuvre, en font des icônes culturelles absolues. Difficile de passer outre, tant le quatuor de Liverpool demeure estimé, cité, et admiré par un public aussi dense qu’intergénérationnel.

Une occasion donnée pour la Philharmonie de Paris de rendre un hommage personnel aux Beatles, et ce dans les grandes largeurs : tout un week-end, soit du 18 au 20 septembre prochain, leur est exclusivement dédié.

 Conférences, ateliers, et débats seront au rendez-vous d’un programme chargé. Tout le monde, des plus jeunes aux plus âgés, des néophytes aux connaisseurs les plus pointus, devrait y trouver son compte. Mais un évènement sur les Quatre garçons dans le vent ne serait complet sans un brin de musique. Suivant cette logique le public pourra compter sur de nombreux concerts. De styles divers (Jazz, rock, classique), ils permettront à des artistes contemporains de donner leur interprétation et perception sur l’œuvre des Beatles. Ainsi, Keren Ann, Rover, Brad Mehldau, et Le Quatuor Debussy seront de la partie.
Pour plus d’informations, se référer à ce lien.

Ceux qui manqueront à l’appel, pourront toujours se consoler avec ces documents, tous disponibles dans les fonds de la Médiathèque départementale de l’Oise :

 OPAC Sélection de notices

Vous devez vous connecter pour proposer un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.