Idéale pour trembler dans les chaumières, s’enfermer chez soi à double tour, et regarder sous son lit avant de s’endormir, la MDO vous propose une sélection qui n’attend plus que votre courage ou votre inconscience pour être empruntée.

Chaque année à l’approche de la Toussaint, c’est le même refrain : Halloween débarque en France. N’ayant plus grand-chose à voir avec sa forme originelle, une fête religieuse celte, Halloween s’est imposée à l’international comme une fête commerciale de plus. Ses stigmates sont connus : rayons de supermarché gorgés de faux sang et de masques de vampire en caoutchouc, devantures de maison ornées de fausses toiles d’araignée et de grosses citrouilles, rues envahies de bandes de gosses s’adonnant au racket en toute impunité.

En dehors de ces réjouissances, cet évènement permet de faire deux constats : d’une, l’être humain a toujours eu besoin de passer par des figures allégoriques pour exprimer ses craintes. De deux, il aime à se faire peur.

Toute une production culturelle en atteste, du roman gothique aux films de zombie.

L’occasion donc de faire le point, via la bibliographie Halloween : Horreur et fantastique. Non exhaustive et composée à 100 % de documents issus des fonds de la Médiathèque départementale de l’Oise, elle est principalement axée sur le cinéma. Si certains aspects de son contenu ne sont pas tout public, elle s’adresse néanmoins aux petits comme aux grands. On y retrouve les personnages classiques du genre (sorcières, croquemitaines, fantômes), quelques célébrités (Dracula, Hannibal Lecter, Mister Jack), et des réalisateurs de renom (Stanley Kubrick, Francis Ford Coppola, Alfred Hitchcock).

 OPAC Sélection de notices

 

 

 

 

 

 

Vous devez vous connecter pour proposer un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.