Vous aimez les livres ? Ça tombe bien, nous aussi !!!

Pour cette rentrée littéraire automnale, la Médiathèque départementale de l’Oise donne carte blanche à Alain Broutin de la SARL Pages d'encre à Amiens pour partager ses romans coups d’cœur !

La pandémie actuelle jouant les trouble-fête, cette sélection vous est présentée en ligne depuis le portail de la Médiathèque départementale.

Parmi les nombreux romans publiés, entre août et octobre derniers, ce n’est pas moins de quatre-vingt fictions française et étrangère, de primo-romanciers ou d’auteurs reconnus, qui vous est proposée sous des formes les plus diverses : tables et livrets de présentation, lectures, booktubes, interviews, articles... pour rythmer vos journées, animer vos soirées, voyager aux quatre coins du globe et surtout pour combler votre appétit grandissant de lecteur.

 

Alors suivez le guide et bon appétit !

 

Les coups de cœur d'Alain Broutin...

→ Je télécharge la  pdfLitterature_française-coups_de_coeur_Alain_Broutin.pdf288.93 Ko

→ Je télécharge la pdfLitterature_etrangere-coups_de_coeur_Alain_Broutin.pdf462.05 Ko

 

Présentation en images...


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Dans la liste de la rentrée littéraire proposée par Alain, j’ai lu ces trois romans :

 

 Chavire Lola Lafon

Chavirer, de Lola Lafon, éd. Actes sud

Il a déjà été largement commenté et fait partie de la sélection de plusieurs prix littéraires.

Ce que j’ai trouvé intéressant, c’est la question de la culpabilité et de la complicité des victimes qui n’osent pas se rebeller...

 

Autoportrait en chevreuil Victor Pouchet

Autoportrait en chevreuil de Victor Pouchet, éd. FinitudeChavirer

C’est le deuxième roman de cet auteur, il a obtenu le prix Biu Jean-Marc Roberts, qui récompense un auteur en devenir.

J’adore sa couverture originale et désuète, qui reflète bien ce roman !

Ce qui fait l’originalité de cette histoire, c’est sa forme en trois parties très différentes :

• La 1ère (la plus longue) est l’évocation par Elias de son enfance solitaire, élevé par un père magnétiseur et donc assez marginal (sa mère est morte quand il était tout petit).
• La 2e est le journal intime d’Avril, sa compagne, qui évoque sa rencontre avec ce ‘bibliothécaire bancal’ et nous donne un autre point de vue sur Elias.
• La 3e (très courte) est une conversation entre le père d’Elias et Avril. Celui-ci nous donne les clés pour comprendre les réactions d’Elias et la raison pour laquelle il tenait à lui rendre visite avec Avril...

 

 la petite derniere Fatima Daas

La Petite dernière de Fatima Daas, éd. Noir sur blanc (Notabilia)

C’est un premier roman, la révélation de la rentrée littéraire. Il a été encensé par Virginie Despentes.
Des adaptations au cinéma et au théâtre sont en cours.
Il a obtenu le prix des Inrockuptibles du 1er Roman

Qui est Fatima ?
C’est la petite dernière d’une famille franco-algérienne
C’est un garçon manqué (celui que son père aurait voulu ?)
C’est une musulmane pratiquante
C’est une homosexuelle
C’est une jeune femme asthmatique (elle passe de longues journées à l’hôpital)
C’est une femme qui a peur de déshonorer son prénom

Mais quand on a dit ça, on n’a rien dit...

La forme de ce roman est très originale, c’est une sorte de psalmodie qui révèle une partie de ce qu’elle est mais qui ressemble surtout à une quête d’identité...

  


 


 

 


 


Interview Fatima Daas, La Petite dernière

 

 

Interview de Victor Pouchet, Autoportrait en chevreuil

 

 

Interview de Lola Lafon, Chavirer dans la Grande librairie

 

 


 OPAC Sélection de notices